• missions1
  • missions2
  • missions1
  • missions2
  • missions3
  • missions3

Les réalisations de ses membres :

Trois membres lancent de Super Potagers à Hassi Messaoud, Algérie

objectif : 60 m2 pour nourrir 10 personnes en 6 semaines avec une consommation en eau réduite de 80% sur tout type de sol, même du sable.

Présentation :  Lancé le 22 mars 2010 à l’occasion de la journée mondiale de l’Eau, le projet de Super Potagers vise à développer les communautés locales des zones désertiques en les aidant à atteindre l’autosuffisance alimentaire. A Hassi Ridha et Hassi Khouildat, deux zones agricoles arides proches d’Hassi Messaoud, de nouvelles techniques agricoles ont été mises en oeuvre en partenariat avec Sodexo, Pro-Natura International, JTS Semences, et les services del’agriculture de la daïra d’Hassi Messaoud.

Alliés suscite, encourage et valorise des projets pilotes et innovants

objectif: Mise à disposition de fruits et légumes aux plus démunis en France

Présentation : Alliés a très largement participé à la mobilisation des excédents de fruits et légumes de l’Union Européenne au profit d’un meilleur équilibre nutritionnel dans des conditions réalistes. L’action d’Alliés a été déterminante dans l’aménagement du Programme européen d’Aide alimentaire aux plus démunis (PEAD) en mobilisant au niveau national (Assemblée permanente des chambres d’agriculture) et au niveau européen tous les acteurs concernés (Commission, Parlement  UE, réseau européen des banques alimentaires et COPA). Alliés a été l’interface qui a permis de rapprocher pouvoirs publics et ONG concernés par l’aidealimentaire pour la mise à disposition de dons alimentaires par la bourse en ligne de dons.

Vers un carbone social pour lutter contre la pauvreté

objectif: Application des crédits carbone à un nouveau modèle de développement

Présentation: Le programme d’accès à l’eau potable à Niafunké (Mali). Ce programme financé par la Fondation Veolia a pour objectif de renforcer les compétences locales en matière de gestion de l’eau et de mettre à disposition localement les outils et méthodes utiles à une distribution durable de l’eau potable dans les villages bénéficiaires, notamment à des fins agricoles. Il s’agit d’utiliser des panneaux solaires pour apporter l’énergie nécessaire au pompage de l’eau. La réduction annuelle de 220 tonnes d’émission de CO2 générée par les panneaux solaires permettrait de réduire le prix de vente l’eau jusqu’à 10% dans les villages bénéficiaires du programme ‘Niafunké’.

Cette réduction du prix de vente de l’eau renforce la viabilité économique des infrastructures d’accès à l’eau potable et favorise l’acceptation sociale du principe de paiement de l’eau consommée. Réduire le prix de vente de l’eau c’est rendre l’eau accessible au plus grand nombre et assurer la durabilité favorisant ainsi la démultiplication de ce programme.